De retour chez moi après une semaine parisienne bien remplie et des tas de merveilleux souvenirs, je prends enfin le temps de vous raconter la journée du samedi (celle du dimanche sera pour demain) de ce week-end d'exception.

Mais avant cela, comme je vous l'ai déjà précisé, je n'ai pas assisté aux diverses manifestations qui avaient lieu le vendredi. Je peux quand même vous montrer les deux poupées de Robert Tonner qui ont été créées spécialement pour cette convention, qui avait pour thème cette année "La Belle Epoque" (période allant de 1890 à 1918) :

P3110111

 

puis la Sybarite (ces 2 photos n'ayant pas été prises par mes soins, j'espère que son auteur ne m'en voudra pas de vous montrer cette merveille !) :

fridaydoll2resized Fidele

 

La journée du samedi 10 mars 2012


Comme chaque année, je suis arrivée au Novotel de la Porte de Bagnolet un peu en avance, en compagnie de Maman, puisque nous prenons les transports en commun nous ne savons jamais précisément combien de temps nous allons mettre pour arriver à destination, et puis il nous faut le temps de nous enregistrer (chaque conventionneur se voit remettre un badge avec ses nom, prénom et nationalité) et de nous inscrire à l'une des tables de 10 personnes du déjeuner.

C'est la talentueuse Claude Brabant qui nous remet nos badges et je lui fais compliment du livre qu'elle vendait l'an dernier, et que j'avais commandé dès mon retour à Nice, au Musée de la Poupée de Paris. Ouvrage remarquable puisqu'il relate l'histoire de France depuis Adam et Eve jusqu'à nos jours, avec des références historiques et d'innombrables photographies de poupées Barbie et Ken qu'elle a toutes habillées merveilleusement. Elle nous explique que l'éditeur du départ lui a fait défaut à la dernière minute et qu'il lui a fallu prendre un risque financier personnel pour voir son projet aboutir. Elle s'était donc limitée à 600 exemplaires. Tous ont été vendus et elle a dû en faire retirer d'autres exemplaires ! Certaines institutrices utilisent cet ouvrage auprès de leurs élèves : quelle belle façon d'apprendre l'histoire de France !!!

la mode au fil de l'histoire

 

De 11 heures à midi, a lieu la vente silencieuse au profit de l'Association Rêves. Les conventionneurs qui le souhaitent font don d'une poupée, qui est exposée sur une table. Devant chaque poupée, une feuille est déposée, indiquant le numéro du conventionneur qui fait le don, puis chaque personne qui envisage de l'acquérir y inscrit à son tour son numéro de conventionneur, puis la somme qu'elle est prête à débourser. A la fin de l'heure, les feuilles sont ramassées et la personne qui a enchéri en dernier (donc la somme la plus élevée) remporte la poupée.

Cette année, 7 personnes ont fait un don, dont moi, comme d'habitude. Je ne donne pas souvent d'argent à des associations (elles sont trop nombreuses à le mériter, mais je ne suis pas Crésus), aussi je participe régulièrement à ma façon... Voici donc les photos de ces poupées (je n'ai pas pris en photo la dernière qui n'était pas une poupée d'artiste, mais une Barbie Lord Byron de série) :

 

P3100094 P3100098 P3100100

 

la mienne : P3100099 

P3100096  celle de Magia 2000, dont vous savez que je suis l'une de leurs fidèles fans !

 

P3100095 j'ai également adoré cette poupée, qui a beaucoup plus pour son originalité. Je vous invite à découvrir le site de sa créatrice, qui a un talent fou : www.emiliacouture.com

  

La vente a rapporté plus de 1 300 euros, ce qui est un bon chiffre. Les deux dernières poupées ont été vendues un peu plus de 300 euros chaque. La mienne s'est arrachée (c'est le cas de le dire !) à 160 euros. En effet, comme souvent lorsqu'il s'agit d'enchères, les personnes attendent la dernière minute pour enchérir et espérer remporter la vente. Les enchères étaient faites sur presque toutes les poupées sauf sur la mienne, pour laquelle trois femmes attendaient que l'une est finie pour prendre la feuille et y inscrire son chiffre et ainsi de suite. J'ai cru qu'elles allaient se battre et le responsable de l'organisation aussi ! Il a arraché la feuille à la fin de l'heure alors qu'une personne enchérissait encore... "Ne vous battez pas, ce ne sont que des poupées !"

 

Pendant que la vente avait lieu, c'est le moment de retrouver d'anciennes connaissances et de discuter de notre passion. Puis le déjeuner a eu lieu, cette année sur le thème du Moulin Rouge, d'où la poupée Barbie Moulin Rouge en cadeau de centre de table (tirée au sort à la fin du repas) :

P3100103

 

Repas agréable, avec des invitées surprises :

P3100101

Voici ma table, sur laquelle j'avais installé trois de mes créations (j'y reviendrai en détail dans les jours à venir) :

P3100102

 

et l'adorable "fille" de l'une d'entre nous :

P3100104 P3100105

N'est-elle pas craquante ?

 

A la fin du déjeuner, a eu lieu le traditionnel défilé de mode de certains conventionneurs (qui s'habillent comme l'une de leurs poupées préférées) dans une ambiance très festive. Les petites-filles de Kathy Moreau (l'organisatrice de cette convention) nous ont fait un beau numéro de French Cancan, en l'absence des danseuses du Moulin Rouge qui devaient être présentes. Malheureusement, je ne peux pas vous montrer de photos car mon appareil rend flou toutes les photos qui sont prises en mouvement de loin.

 

L'apothéose de cette journée a été la présence exceptionnelle de Monsieur Robert Best, le célèbre designer de Mattel, dont nous admirons toutes et tous les superbes réalisations. Nous avons d'ailleurs eu droit à un reportage sur les réalisations 2012 à venir : elles vont être fabuleuses pour certaines - un grand cru !!! Il a créée une poupée Barbie, limitée à 375 exemplaires dans le monde, c'est-à-dire un tout petit nombre, sur le thème de La Belle Epoque :

$(KGrHqJ,!ioE9c+bl,)sBP(6Tb6o6Q~~60_12 $(KGrHqZ,!lgE8iN8VervBP(6SF)E-g~~60_14 

poupées qu'il a gentiment dédicacées, une par une, avec le sourire :

le-belle-epoque-robert-best-paris2012-2