Me voici de retour de Paris après un séjour de 8 jours, exceptionnels comme d'habitude. D'une part parce que je me ressource auprès de ma famille, dont je profite intensément à chaque instant en leur présence, d'autre part parce que j'ai trouvé de ravissants tissus au Marché St Pierre et alentours et enfin parce qu'il y avait LE week-end de l'année : le Paris Fashion Doll Festival.

Contente d'avoir revu toutes ces personnes que je retrouve chaque année. De nouvelles connaissances. C'est toujours enrichissant humainement et j'en prends chaque fois plein les yeux devant toutes ces créations superbes.

Le samedi, j'ai participé comme chaque année à la vente silencieuse au profit de l'Association Rêves en offrant une poupée OOAK (pièce unique). Cette année, il s'agissait d'une marquise, achetée telle quelle :

8_la_mienne

 

Ma préférée, celle de Magia2000 dont je suis toujours autant fan (voir leur site colonne de gauche) :

7_Magia_200

 

Puis ce fut le déjeuner avec ses cadeaux de table (réduits chaque année !), je devrais même dire avec un seul cadeau de table individuel : dans la pochette posée dans chaque assiette, Robert Tonner (qui nous a fait le plaisir d'être présent cette année), nous a offert un pull Tyler, différent suivant les tables. La Barbie Renaissance étant payée avec le repas, il ne s'agit pas d'un cadeau...

10

11

 

Au centre de la table, la Barbie 50 ans de Ken, attribuée à l'un des 10 convives de chaque table, par tirage au sort. A la mienne, c'est Jean-Marc qui l'a gagnée. Comme il ne l'aimait pas et moi si, il me l'a fort gentiment offerte : merci Jean-Marc, ton geste m'a beaucoup touchée.

12

 

Sur les tables, quelques créations individuelles, dont ma préférée fut une Ellowyne cosmonaute :

20

 

Au cours du déjeuner, plusieurs reportages photos, dont celui de Fashion Doll Agency fut exceptionnel, fortement applaudi. Les créateurs ont eu le génie de présenter leurs nouveautés en faisant défiler leurs poupées comme des mannequins humains : bluffant de réalité et d'originalité ! Et puis, il y eut le défilé de certains conventionneurs, le meilleur auquel j'ai assisté, de part la timidité des tous petits, le professionnalisme de certains et l'humour de beaucoup : félicitations à toutes ces personnes qui nous ont fait passer un moment fort agréable.

33

 

Les deux poupées de Robert Tonner créées pour cette convention, dont je vous rappelle que le thème de cette année était la Renaissance. A gauche Cami et à droite Ellowyne :

34

 

Le dimanche, il y a eu le concours de poupées (j'y reviendrai prochainement dans un autre article), ramené à 2 catégories au lieu de 3. Cette année n'a pas fait exception à la règle et j'ai poussé mon coup de gueule : il y a toujours des hors sujets, des poupées présentées dans la mauvaise catégorie et les ajouts de dernière minute sans inscription préalable...

Mon stand n'a pas eu beaucoup de succès comparé à celui des créateurs de poupées ou de Claude Brabant qui vendait son livre. Ceux-ci étaient pris d'assaut tout au long de la journée.

90

 

Mes broderies n'ont eu aucun succès. La DeeAnna Denton en robe noire a reçu les compliments de Robert Tonner en personne ! Excusez du peu, mais j'étais sur un petit nuage !!! Si je n'ai pas encore fait d'article sur cette tenue, j'en ferai un ultérieurement...

Voici quelques poupées présentes à ce Paris Création :

318

365

455

369

DSC01005

DSC01010

386

DSC_0700

et ma préférée, encore une création italienne (ils sont trop forts ces italiens !) :

DSC01009