Bonjour à toutes,

Me voici de retour à Nice après une semaine fabuleuse passée à Paris, notamment le week-end dernier au Paris Fashion Doll Festival. Il s'agit pour moi de l'EVENEMENT de l'année !!!

Je suis enchantée d'avoir revu mes anciennes connaissances, d'avoir approndi certaines d'entres elles, de m'en être fait de nouvelles... et je suis regonflée à bloc après tous les compliments que j'ai reçus sur mon travail !

Le vendredi a été marqué par mon absence : l'après-midi, il y avait la visite de l'exposition temporaire sur le pull marin de sa création à nos jours au Musée de la Marine et en fin d'après-midi le temps fort consacré aux poupées Sybarite. Vous ne connaissez pas ? De deux choses l'une : soit vous détestez, soit vous adorez ! Personnellement, elles ne m'emballent pas spécialement, mais je dois reconnaître que celle qui a été créée spécialement pour le PFDF était réussie. En voici une photo :

1

Le samedi, en fin de matinée, avait lieu la vente silencieuse dont les dons sont reversés à l'Association Rêves. Comme chaque année, j'ai fait don d'une poupée. Il s'agit de mon tout premier achat en poupée mannequin de cette taille : elle s'appelle Gene. La robe de mariée est superbe, mais ne s'enlève pas. Un jeune homme l'a achetée pour la somme de 120 euros et l'a offert à une femme qui était émue aux larmes : inutile de vous dire que ça m'a fait super plaisir ! Je vous présente Gene :

DSC09129_2

En attendant la fin de la vente et le début du déjeuner, discutions avec les uns et les autres. Je vous présente Christine, qui avait joué le jeu des années 1950 en s'habillant d'une tenue faite par ses soins, reproduisant la tenue d'une poupée Barbie (ses 50 ans ayant été fêtés le 9 mars !) :

DSC09132

Christine est une femme aux doigts d'or qui s'investit beaucoup pour cette manifestation. Vous la retrouverez sur d'autres photos et j'ai inscrit son blog dans mes liens : je vous invite vivement à le visiter afin que vous ayez un aperçu de son talent...

Déjeuner avec ses cadeaux de table, ses rétrospectives, la remise des poupées créées spécialement pour cette occasion et son défilé de mode :

DSC09134

ponctué, cette année encore, par une prestation exceptionnelle d'Eric Chatillon, pleine d'humour :

DSC09135

Le dimanche, nous étions à 7 heures sur place pour l'installation des stands. Comme il y avait aussi la présence de "Paris Création", nous étions assez nombreux à exposer et les visiteurs nous ont fortement honorés de leur présence. Voici mon stand :

DSC09136

Pour ma troisième exposition, c'est la première fois que ça marche aussi bien. J'ai été particulièrement sensible à tous les compliments que j'ai reçus sur mon travail (je me répète, parce que c'est vous qui me donnez la confirmation que je suis sur la bonne voie et qui m'encouragez à continuer). Avec une mention spéciale à une jeune femme qui a relooké sa Shushu (une poupée BJD).

Durant l'exposition avait lieu également les deux concours de poupées, dont je vous ai déjà touché un mot, sur le thème des années 1950. Je vous présente mes deux créations :

1) le thème déjà abordé. Avec finalement un changement de poupée par rapport à mon idée de départ :

DSC09150

La robe est en soie, doublée bien sûr, et l'étole en vrai vison. Et voici les gagnants (dont Christine, une habituée des podiums !) :

DSC09170

et les photos des créations, plus proches, en allant de la troisième à la première place (la robe de la poupée de Chrsitine étant en soie, rebrodée au ruban ; la première étant ma poupée préférée de part sa simplicité et sa fraîcheur) :

DSC09148  DSC09152

DSC09154

2) deuxième concours : "Imaginez une tenue qu'aurait pû porter Barbie au moment de sa création en 1959". Voici ma poupée (je lui consacrerai un article spécial, avec d'autres photos), la Princesse Grace le jour de son mariage :

DSC09164

et les gagnants :

DSC09169

puis les créations, en allant de la troisième à la première place, la première étant une évidence, tant Wilfrid Cogo, ce jeune professionnel de la couture, est talentueux : sa poupée a été entièrement relookée par ses soins -d'ailleurs lorsque l'on connaît la poupée d'origine, qui est vilaine, il a fait des miracles !- : bouche souriante, cils, coiffure. Sans parler de la robe exceptionnelle, faite dans un tissu de Christian Lacroix (la dentelle)... une merveille !

DSC09163

   DSC09162

DSC09157_1

DSC09157_2